Exercices - Extraction de l’huile essentielle du clou de girofle - correction, Notes de Chimie
Renee88
Renee8823 avril 2014

Exercices - Extraction de l’huile essentielle du clou de girofle - correction, Notes de Chimie

PDF (200 KB)
1 page
1Numéro de téléchargement
1000+Numéro de visites
Description
Exercices de chimie sur l'extraction de l’huile essentielle du clou de girofle - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: le chemin de la vanilline, la réaction d’hydrolyse qui est lente et limitée.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu1 page / 1
Télécharger le document
EXERCICE III De l'eugénol à la vanilline 4 pts Spécialité

Afrique 2008 EXERCICE III. DE L’EUGÉNOL À LA VANILLINE (4 points)

1. Extraction de l’huile essentielle du clou de girofle 1.1. Le montage b est le montage d’hydrodistillation (le montage a est un chauffage à reflux, quant au montage c il s’agit d’une ampoule à décanter).

1.2.1. Le dichlorométhane ayant une faible miscibilité avec l’eau, il ne se mélangera pas avec celle-ci. On obtiendra un mélange hétérogène présentant deux phases. La phase aqueuse et la phase organique (dichlorométhane).

1.2.2. La densité du dichlorométhane est de 1,34 ; elle est supérieure à celle de l’eau (d = 1). La phase organique se retrouvera donc dans la phase inférieure.

1.2.3. L’eugénol étant très soluble dans le dichlorométhane et peu soluble dans l’eau, il se retrouvera dans la phase organique.

1.2.4. L’eugénol possède une plus faible solubilité dans l’eau salée que dans l’eau. En ajoutant de l’eau salée, on diminue fortement la quantité d’eugénol restante dans la phase aqueuse.

1.2.5. Pour réaliser une extraction par solvant, il faut que celui-ci soit non miscible à l’eau, et il faut que l’espèce à extraire y soit plus soluble que dans l’eau. L’éthanol n’est pas utilisable car miscible avec l’eau : on obtiendrait une seule phase. Le cyclohexane convient, il est peu miscible avec l’eau (deux phases différentes) et l’eugénol est très soluble dans le cyclohexane. Compte-tenu de sa densité, la phase organique se trouverait au-dessus de la phase aqueuse. 1.3.1. Pour l’huile essentielle de giroflier (F), le chromatogramme ne présente pas de tache à la même hauteur que celle de éthanoate d’eugényle (A).

Donc celle-ci ne contient pas d’éthanoate d’eugényle.

1.3.2. Pour l’huile essentielle de clous de girofle (H), le chromatogramme présente deux taches situées respectivement à la même hauteur que l’eugénol(E) et l’éthanoate d’eugényle (A). L’huile essentielle de clous de girofle (H) contient deux espèces chimiques pures : l’eugénol et l’éthanoate d’eugényle.

2. Sur le chemin de la vanilline

2.1.1. Le rôle du chauffage à reflux est d’accélérer la réaction ( augmentation de la température) sans perte de matière. Il évite ainsi le dégagement d’espèces nocives dans l’atmosphère.

2.1.2. L’utilisation d’un anhydride d’acide permet d’avoir une réaction rapide et totale, tandis qu’avec un acide carboxylique la réaction d’estérification serait limitée.

2.1.3. L’éthanoate d’isoeugénol est insoluble dans l’eau glacée, il va donc précipiter. On pourra ainsi le récupérer par filtration.

2.1.4. n(isoeugénol) = m

M n(isoeugénol) =

,5 0

164 = 3,010–2 mol

n(anhydride) = eau d.ρ .Vm ρ.V

= M M M

n(anhydride) = ,1 08 1 10

102

  =0,11 mol

2.1.5. Le réactif limitant est l’isoeugénol, on pourra obtenir au maximum 3,0×10–2 mol d’éthanoate d’isoeugénol.

m(éthanoate d’iso.) = n(isoeugénol).M

m(éthanoate d’iso.) = 3,0×10–2×205 = 6,3 g(calcul effectué avec n(isoeugénol) non arrondie)

2.1.6. = expérimentale

théorique

m

m =

5,6

6, 25 = 0,896 = 90%

2.2.1. C’est une réaction d’hydrolyse qui est lente et limitée.

2.2.2. Un catalyseur est une espèce chimique qui permet d’accélérer une réaction sans apparaitre dans le bilan de la réaction, il ne modifie pas l’état final d’équilibre.

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Télécharger le document