Mots invariables, Slides de Lexicologie. Univerza v Ljubljani (UL)
Vittorio33
Vittorio33

Mots invariables, Slides de Lexicologie. Univerza v Ljubljani (UL)

24 pages
253Numéro de visites
Description
Mots invariables
20 points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 24
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 pages affichées sur 24 total
Télécharger le document
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 pages affichées sur 24 total
Télécharger le document
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 pages affichées sur 24 total
Télécharger le document
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 pages affichées sur 24 total
Télécharger le document

Les mots invariables Uvod v sintakso

Les mots invariables  les adverbes  les mots relationnels:  les prépositions  les conjonctions

 les interjections

Les adverbes Mots ou groupes de mots invariables

modifiant le sens d’un mot ou d’une phrase

 jouent des rôles très divers (correspondent à des groupes prépositionnels, à des phrases, à des conjonctions de coordination)

 caractère facultatif

Le groupe adverbial  les adverbes gradables (la plupart des

adverbes de manière, longtemps, tôt, tard, souvent, loin, près...) ont des degrés d’intensité (plus/moins/aussi/le plus rapidement...bien → mieux, le mieux ; mal → pis, le pis

 les adverbes qui se construisent avec un complément prépositionnel (conformément à, contrairement à)  locutions prépositionnelles

Les adverbes ­ morphologie invariables, à l’exception de tout, seul,

quelques adjectifs adverbialisés (les roses fraîche(s) écloses, les fenêtre grand(es) ouvertes)

 les formes simples héréditaires et les formes suffixées en –ment 

 certains adjectifs, au masculin singulier, employés comme adverbes

 les locutions adverbiales 

Les adverbes ­ formation Le suffixe -ment s’ajoute au féminin des

adjectifs pour former des adverbes de manière vif vive vivement

La formation des adverbes  (­ment): exceptions

bases nominales (diablement, vachement)   les adjectifs terminés par -i, -é, -u  le e du

féminin a disparu  (vraiment, malaisément)  le -e du féminin est remplacé par un accent

circonflexe (assidûment, crûment, gaîment/ gaiement  une série d’adverbes substitue –é au –e final :

aveuglément, confusément, précisément  pour les adjectifs terminés par -ent/-ant  le

suffixe est –emment/-amment (prudent  prudemment, courant couramment) ; sauf lentement, présentement, véhémentement

autres formes irrégulières : traîtreusement, brièvement, journellement, grièvement 

Classement sémantique des adverbes (1)  

adverbes de manière : suffixe -ment (activement, légalement) ; bien, mal ; n’importe comment, sans arrêt...

adverbes de quantité : assez, beaucoup, moins, autant ; petit à petit, tout à fait, à peu près...

adverbes de temps : alors, avant, après, demain, tard, tôt, toujours ; tout de suite, tout à l’heure...

adverbes de lieu : ailleurs, autour, dedans, ici, là, loin, partout ; là-bas, n’importe où, ci- dessus, par-dessus...

Classement sémantique des adverbes (2) 

adverbes d’affirmation / de négation : oui, si... ; sans doute, bien sûr ; non, ne... ; pas du tout...

adverbes modalisateurs : vraisemblablement, certainement, incontestablement, nullement ; peut-être...

adverbes d’interrogation / d’exclamation : combien, comment, pourquoi, quand, où ; comme, que ...

adverbes de liaison (de coordination) : puis, ensuite, enfin, cependant ; d’ailleurs, en effet, c’est pourquoi...

Emplois et fonctions des adverbes  (1)  équivalents d’une phrase ou d’une

proposition : oui/non, peut-être, certes, volontiers... (Es-tu prêt ? – Oui/Non/Peut- être).

Emplois et fonctions des adverbes  (2) modificateurs de phrases ou de propositions

(1): compléments circonstanciels :  indications « scéniques » : Aujourd’hui, le

théâtre affiche complet.  commentaires de phrase:

probablement, peut-être, heureusement, naturellement, paradoxalement, bizarrement... (Jean est probablement parti)

franchement, sérieusement, simplement, honnêtement, schématiquement, en résumé. (Franchement, ce film n’est pas mauvais)

Emplois et fonctions des adverbes  (4) modificateurs de phrases ou de

propositions (2): éléments introducteurs marquant le type

de la phrase (Comme il est beau ! Il ne viendra pas. Quand est-il arrivé ?)

éléments de liaison (connecteurs):Vous irez jusqu’au carrefour, puis vous tournerez à droite. Il parle très mal slovène, pourtant il a vécu quinze ans à Ljubljana.

Emplois et fonctions des adverbes  (5)  modificateurs de verbes : Il se conduit

admirablement. Elle a agi franchement. Il a complètement vidé la bouteille. Il se fait tard. Il a toujours faim.

 modificateurs d’adjectifs : Il est très prudent. Il est rarement ivre.

 modificateurs d’adverbes : Il conduit très prudemment. C’est assez bien.

 modificateurs de groupes nominaux (ou de ses équivalents) : Il y avait environ une centaine de manifestants. Elle est arrivée tôt le matin. Je les ai à peu près tous identifiés.

La place de l’adverbe   devant un adjectif ou adverbe, il se place

avant: une fille remarquablement belle ; il roule trop vite.

modifiant le verbe,  à un temps simple, il se place après (elle marche lentement, beaucoup) ;  à un temps composé, avant le participe (Elle a beaucoup marché) ;  mais si l’adverbe est long, il se place normalement après le participe : Elle a marché lentement ;  les adverbes de lieu, placés après,

 lorsqu’il modifie une phrase, leur place est variable (attention : Peut-être viendra-t-il, peut- être qu’il viendra ; il viendra peut-être ce soir.)

Les prépositions  Des mots ou des groupes de mots invariables

qui servent à relier un élément de la phrase à un autre.

Les prépositions ­ morphologie  prépositions simples (sur, dans, de, à...)  locutions prépositionnelles (loin de, près de,

au lieu de, à côté de...

Les prépositions ­ fonctions Les prépositions introduisent le complément d’un verbe (Pierre joue de

l’alto. Il se refusait à envisager cette solution.) le complément d’un adjectif (une corbeille

pleine de fruits) le complément d’un adverbe (Cette question a

été étudiée indépendamment de l’autre) le complément d’un nom (un stylo à bille, le

chat de la voisine) le complément circonstanciel (Les vacances

commencent dans quinze jours)

Les conjonctions  Ce sont des mots invariables qui mettent en

relation des propositions, des phrases ou des constituants de phrases.

Les conjonctions  les conjonctions de

subordination  les conjonctions de coordination

Les conjonctions de subordination  introduisent des propositions qu’elles

mettent en dépendance par rapport à une autre proposition ou un autre terme de la phrase (exemple : J’ai appris que vous étiez malade.)

Morphologie les conjonctions simples : que, si, quand,

comme. les locutions conjonctives : aussitôt que,

avant que, à condition que, attendu que,en attendant que...

Les conjonctions de coordination mais, ou, et, donc ?, or, ni, car  relient les mots, les groupes de mots ou les propositions (exemple : Jean

et Paul, pauvre mais propre, Camille habite Paris et travaille à Strasbourg).

 relient en principe des éléments de même classe et de même fonction.  Remarque : le lien de coordination peut être assuré par des adverbes de

liaison (en effet, par conséquent, ainsi, d’abord, ensuite, puis, enfin...)

Les interjections  Les interjections marquent, manifestent

l’affectivité.  Elles sont souvent liées aux phrases

exclamatives (qu’elles renforcent).  Elles ont une grande autonomie

syntaxique et peuvent, selon le cas, constituer une phrase à elles seules

 À l’écrit, elles sont suivies d’un point d’exclamation (Ah ! Bah ! Chut !)

Les classes des interjections  des cris et des bruits : Ah ! Bah ! Bof !

Ha ! Hé !Eh ! Oh ! Hein ! Aïe ! Zut ! Chut ! Ouf !..

 des onomatopées : Cocorico ! Meuh ! Miaou !Boum ! Brrr ! Crac ! Flop ! Paf ! Splash !...

 des mots ou groupes de mots spécialisés dans cet emploi, appartenant à différentes classes grammaticales : Attention ! Merci ! Ma parole ! Juste ciel ! Par exemple ! Au secours ! Bon ! Alors ! Allez !...

Les interjections diversifient leurs valeurs selon l’intonation

en fonction de la situation et du contexte. Exemple - ah ! :

agacement (Ah ! que cet enfant est...) dégoût (Ah ! non ! quelle horreur ! Vous ne

me ferez pas manger ça !) étonnement (Ah bon ! Vous croyez !),  satisfaction (Ah ! Très bien ! C’est

exactement ce qu’il fallait dire !)  soulagement (Ah ! enfin ! Vous avez

compris !)

Aucun commentaire n'a été pas fait
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 pages affichées sur 24 total
Télécharger le document