Notes sur les comptes de bilan, Notes de Comptabilité
Alana0
Alana05 mars 2014

Notes sur les comptes de bilan, Notes de Comptabilité

PDF (49 KB)
4 pages
465Numéro de visites
Description
Notes de sciences économiques sur les comptes de bilan. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: les comptes de capitaux, les comptes d'immobilisation, les comptes de stocks et d'en-cours, les comptes de tiers, l...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 4
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 4 pages
Télécharger le document
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 4 pages
Télécharger le document
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 4 pages
Télécharger le document
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 4 pages
Télécharger le document
Untitled Document

/(6&2037(6'(%,/$1  On distingue 5 classes de comptes qui vont permettre de présenter les éléments du bilan d’une entreprise.

&ODVVHOHVFRPSWHVGHFDSLWDX[ Une entreprise, à l’origine, a besoin de capitaux pour pouvoir exercer son activité. Ces ressources initiales sont obtenues soient auprès des actionnaires (ressources internes), soit auprès de partenaires extérieures à l’entreprise (banques…).

La classe 1 regroupe l’ensemble des ressources dites « permanentes » de l’entreprise :

UHVVRXUFHSURSUHVH[WHUQHV : - le capital social

- les réserves

UHVVRXUFHSURSUHVLQWHUQHV : - le résultat de l’exercice

UHVVRXUFHSHUPDQHQWHVH[WHUQHV : - les subventions d’investissement

- les emprunts et dettes assimilées

OHVSURYLVLRQV : - pour risques et charges

- réglementées

&ODVVHOHVFRPSWHVG¶LPPRELOLVDWLRQ Ces capitaux servent en priorité à acquérir des biens durables devant permettre à l’entreprise d’exercer son activité de transformation. On appelle alors en comptabilité « immobilisations » l’ensemble des biens destinés à servir de façon durable dans l’entreprise.

Ces immobilisations peuvent être de différents types :

Immobilisations incorporelles :

- frais d’établissement : frais relatifs aux opérations indispensables lors de la création de l’entreprise (frais de constitution, de publicité…)

- frais de recherche et développement :

- brevets, licences… : on regroupe ici l’ensemble des dépenses qui permettent à l’entreprise d’obtenir un droit d’exploitation spécifique pour une marque ou un brevet dont l’usage était initialement réservé à son inventeur ou a son auteur.

- fonds commercial : ensemble des éléments incorporels non évaluables qui permettent à l’entreprise d’exercer son activité.

Immobilisations corporelles : - terrains

- constructions

- installations techniques, matériels et outillage industriel

- mobilier…

Immobilisations financières : Essentiellement composées de l’ensemble des titres détenus par l’entreprise concernant des entreprises liées (filiales…) et dont la détention apparaît comme durable.

Amortissement des immobilisations : les immobilisations dans leur ensemble font l’objet d’un traitement spécifique qui permet à l’entreprise de passer des amortissements (cf cours suivants).

&ODVVHOHVFRPSWHVGHVWRFNVHWG¶HQFRXUV L’entreprise doit alors acquérir des matières premières et des biens intermédiaires qu’elle va transformer au cours de son processus de production. Ces éléments n’étant pas utilisés dans leur totalité au même moment, ils doivent donc être stockés par l’entreprise.

On distingue entre autre :

- les stocks de matières premières

- les stocks d’emballage

- les en-cours de production de biens

- les stocks de produits

- les stocks de marchandises

 &ODVVHOHVFRPSWHVGHWLHUV Ils reprennent l’ensemble des engagements financiers contractés ou octroyés par l’entreprise et qui ne sont ni des emprunts (comptes de classe 1) ni des prêts (comptes de classe 2)

On distingue généralement :

- les comptes fournisseurs : lorsque l’entreprise obtient un délai de paiement de son fournisseur. Ce délai de paiement est considéré comme une dette contractée auprès du fournisseur et est donc comptabilisé au passif du bilan

- Les comptes clients : lorsque l’entreprise accorde des délais de paiement à ses clients. Ce délai de paiement est considéré comme une créance détenue sur le client (celui-ci a une dette envers l’entreprise) et est donc enregistrée à l’actif du bilan.

Ces comptes sont ce que l’on appelle des comptes collectifs.

- personnel et comptes rattachés

- Sécurité sociale et organismes sociaux

- Etat et collectivités locales (TVA…)

&ODVVHOHVFRPSWHVILQDQFLHUV

Un certain nombre de ces opérations ont un impact sur les disponibilités monétaires détenues par l’entreprise que se soit au niveau de sa caisse (compte caisse) ou de son compte courant (compte banque…). Les comptes financiers mettent donc en évidence le montant des disponibilités monétaires détenues par l’entreprise ainsi que les avances à court terme (découverts bancaires par exemple) dont elle bénéficie.

- valeurs mobilières de placement (titres détenus à court terme)

- banques

- caisse

&HV  FODVVHV FRQVWLWXHQW OHV FRPSWHV GH ELODQ, c’est à dire qu’elles seront synthétisées lors de l’élaboration du document comptable appelé bilan.

Le bilan est donc bien un document de synthèse permettant d’apprécier l’impact des différents flux ayant été comptabilisés dans les comptes de classe 1 à 5.

(PSORLV 5HVVRXUFHV &ODVVH Immobilisations incorporelles

Immobilisations corporelles

Immobilisations financières

&ODVVH Stock de biens et matières premières

&ODVVH Ressources propres

Capital, réserves, résultat de l’exercice

Ressources externes

Emprunts et dettes

provisions

&ODVVH Créances clients

&ODVVH Dettes fournisseurs

&ODVVH Dépôts en banque ou en caisse

&ODVVH Découverts bancaires

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 4 pages
Télécharger le document