Notes sur les réseaux, Notes de Fondements informatiques
Francine88
Francine888 janvier 2014

Notes sur les réseaux, Notes de Fondements informatiques

PDF (806 KB)
21 pages
170Numéro de visites
Description
Notes de fondements informatiques sur les réseaux 8° partie. les principaux thèmes abordés sont les suivants: Les réseaux Token Ring
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 21
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 21 pages
Télécharger le document
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 21 pages
Télécharger le document
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 21 pages
Télécharger le document
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 21 pages
Télécharger le document
4 – Les commutateurs ou switchs

6- Passerelles  Les passerelles recouvrent les sept couches du modèle OSI.  Elles sont nécessaires pour passer d'un type de réseau à un autre,

les deux étant complètement différents sur les 7 couches OSI. Par exemple, on utilise des passerelles si des données doivent être échangées entre un réseau de PC basé sur TCP/IP et des ordinateurs Macintosh basé sur Appletalk.

 La passerelle est généralement un ordinateur complet avec plusieurs cartes réseau.

docsity.com

Questions de révision 1°) Pour une vitesse de propagation de 200 000 km/s, calculer le diamètre physique

maximum du réseau ● Pour un débit de 10 Mb/s ● Pour un débit de 100 Mb/s ● Pour un débit de 1000 Mb/s

2°) Si un réseau 10baseT excède 100 mètres, quel équipement peut prévenir les problèmes d’atténuation du signal et de délai de propagation trop long ?

3°) Dans un réseau Ethernet, une machine ne peut communiquer avec les autres. Par contre, les autres communiquent sans problème entre-elles. Quelle peut être la cause du problème?

4°) Lequel de ces équipements (pont ou bridge, répéteur, routeur ou passerelle) est considéré comme du niveau réseau ?

5°) Vous voulez relier un segment Token Ring à un segment Ethernet. Quelle pièce d’équipement vous faut-il installer ?

docsity.com

Plan

• Chapitre 1: Étendue des réseaux

• Chapitre 2: Principaux composants de connexion

• Chapitre 3: Topologies des réseaux

• Chapitre 4: Technologies réseau

a) ETHERNET

b) TOKEN RING

c) FDDI

d) ATM

• Chapitre 5: Extension d'un réseau docsity.com

Les réseaux Token Ring Plan INTRODUCTION PRINCIPES DE BASE FORMAT DE LA TRAME IEEE 802.5 Illustration: ANIMATION DU JETON LE TRAITEMENT DES ERREURS MATERIEL ET CABLAGE

Le coffret MAU Le câblage Les CAUs Les répéteurs

Exercices

docsity.com

Rappel

 La couche LLC correspond à la norme IEEE 802.2. LLC est la norme utilisée dans la plupart des réseaux locaux. Ce sera donc la même couche qui sera utilisée au-dessus d’une 802.3 (Ethernet), ou d’une 802.5 (Token Ring).

docsity.com

Introduction

Token Ring : réseau de transmission en anneau interconnectant des stations entre elles par une succession de liaisons point à point.

réseau déterministe, asynchrone, avec acquittement vitesse = 4 / 16 Mbs technologie développée à l’origine par IBM normalisée par l’IEEE sous la norme 802.5 plus complexe qu’un réseau Ethernet plus cher qu’un réseau Ethernet

docsity.com

Principes de base

un anneau est constitué d’un ensemble de stations reliées entre elles par des liaisons point à point

chaque station de l’anneau se comporte comme un répéteur renvoyant les trames qui ne la concernent pas vers la station située en aval selon le sens de rotation de l’anneau (voir animation)

l’anneau est un média multipoint dans lequel : une seule station peut émettre à un instant donné la sélection de la station à émettre repose sur un

mécanisme de jeton circulant dans l’anneau

docsity.com

Principes de base (suite)

une station qui a le contrôle peut émettre un message vers un destinataire

le message émis transite éventuellement par N stations intermédiaires situées sur l’anneau entre l’émetteur et le destinataire

lorsque le destinataire reçoit le message, il en garde une copie pour lui-même et le ré-émet sur l’anneau

lorsqu’une station se reconnaît comme l’origine du message, elle arrête sa propagation et transmet le jeton à son successeur

docsity.com

Principes de base (suite)

une station peut émettre pendant 10 ms après émission d’une trame, la station peut émettre une

nouvelle trame s’il reste suffisamment de temps pour le faire lorsque toutes les trames en attente ont été transmises ou que

le temps imparti est écoulé, la station cesse le processus d’émission et génère un nouveau jeton

des priorités peuvent être affectées aux stations le jeton comporte une indication de priorité si le message à émettre a la priorité requise lors du passage du

jeton, la station peut émettre, sinon elle passe le jeton à la station suivante.

un moniteur de contôle supervise le fonctionnement du réseau

docsity.com

Principes : circulation du jeton

docsity.com

Principes : capture du jeton et trames

Trame Trame acquittée

Jeton libre

docsity.com

Les réseaux Token Ring Plan INTRODUCTION PRINCIPES DE BASE FORMAT DE LA TRAME IEEE 802.5 Illustration: ANIMATION DU JETON LE TRAITEMENT DES ERREURS MATERIEL ET CABLAGE

Le coffret MAU Le câblage Les CAUs Les répéteurs

Exercices

docsity.com

Format de la trame IEEE 802.5

Delimiteur (SD) = JK0JK000

Contrôle d’accès (AC) = PPPTMRRR

Contrôle de trame (FC)

Adresse destination

?

Adresse source

Données Somme de contrôle

Délimiteur de fin

Etat de trame

}Jeton docsity.com

Format de la trame IEEE 802.5 SD (Starting Delimitor) : permet à la couche physique de reconnaître le

début de la trame ; les codes non-données J et K ne représentent ni un bit à zéro ni un bit à un ; il s’agit dans le codage manchester de deux temps bits sans transition.

1 1 10 0 J K 0 : La première moitié du bit est en polarité inverse du précédent

1: La première moitié du bit est de même polarité que le précédent

J: Un bit complet de même polarité que le précédent

K: Un bit complet de polarité inverse du précédent.

docsity.com

Format de la trame IEEE 802.5

a) codage biphase cohérent ou Manchester : le "0" est représenté par une transition positive-négative et le "1" par une transition négative-positive.

b) codage biphase différentiel : saut de phase de 0 pour un "0" et saut de phase de π pour un "1"

SD (Starting Delimitor) : permet à la couche physique de reconnaître le début de la trame ; les codes non-données J et K ne représentent ni un bit à zéro ni un bit à un ; il s’agit dans le codage manchester de deux temps bits sans transition.

docsity.com

Format de la trame IEEE 802.5 AC (Access Control) : contient les informations nécessaires à la

gestion du jeton: PPP (Priority) : bits de priorité de l’anneau (0 = la plus faible, 7 = la

plus forte), T (Token) : égal à 0 s’il s’agit d’un jeton et égal à 1 s’il s’agit d’une

trame, M (Monitor) : utilisé par le Moniteur sur l’anneau pour marquer la

trame. Mis à zéro par l’émetteur, à 1 par le contrôleur de réseau (Monitor) lorsqu’il voit passer la trame ; si ultérieurement le contrôleur voit passer la trame avec M=1, il retire la trame du réseau car cette trame a circulé plus d’un tour dans l’anneau et la station émettrice ne l’a pas retirée.

RRR (Réservation) : bits de réservation de priorité ; permet à une station de réclamer une priorité supérieure ; dans ce cas le prochain jeton sera généré avec la priorité RRR.

docsity.com

Format de la trame IEEE 802.5

FC (Field Control) : définit le type de la trame:

Champ commande de la trame

Nom de la commande Objet

00000000 Test d’adresse (DAT) Teste si deux stations sur l’anneau ont la même adresse

00000010 Reconfiguration (BEACON)

Localisation d’une station défaillante

00000011 Recherche du jeton (CT)

Tentative de devenir Moniteur

00000100 Purge (PRG) Initialisation de l’anneau 00000101 Moniteur présent

(AMP) Utilisé par le moniteur pour signaler sa présence

01000000 Trame LLC

docsity.com

Format de la trame IEEE 802.5 DAT (Duplicate Address Test frame) : si une station est insérée dans

l’anneau, elle émet cette trame. Si la trame revient avec le bit A=0, la station peut prendre cette adresse et rester dans l’anneau ; sinon elle se retire de l’anneau.

AMP (Active Monitor Present): ces trames permettent de reconfigurer l’anneau;

CT (Claim Token) : en cas de problème sur l’anneau tel que : l’AM détecte la perte d’un signal, time-out avant retour de la trame AMP, une station détecte la perte d’un signal, l’AM est en dérangement, une station qui se connecte ne détecte pas l’AM, ...,

docsity.com

Format de la trame IEEE 802.5

La procédure CT démarre par l’émission d’une trame CT de la part de la station ayant découvert le problème; la procédure se termine par la désignation de la station ayant le rôle de l’AM qui dès lors purge l’anneau, génère un jeton, et démarre les timers de contrôle.

BEACON : cette trame est émise afin que la station destinatrice effectue un test local après s’être déconnectée de l’anneau (déconnexion physique). Si l’autotest est concluant, elle se réinsère dans l’anneau.

PRG : lorsqu’une station reçoit cette trame, elle doit effacer toutes ses données relatives à la gestion de l’anneau (exemple : valeur de priorité du jeton, ...).

docsity.com

Format de la trame IEEE 802.5

Delimiteur (SD) = JK0JK000

Contrôle d’accès (AC) = PPPTMRRR

Contrôle de trame (FC)

Adresse destination

?

Adresse source

Données Somme de contrôle

Délimiteur de fin

Etat de trame

}Jeton docsity.com

Format de la trame IEEE 802.5

DESTINATION ADDRESS, SOURCE ADDRESS : adresses destination et source (48 ou bien 16 bits)

Identifieur vendeur

Adresse station

24 24

Adresse station

16

Format long

Format court

docsity.com

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 21 pages
Télécharger le document