Travaux pratiques - physisque physiques 8 - correction, Exercices de Analyse circuit électriques
Eleonore_sa
Eleonore_sa30 April 2014

Travaux pratiques - physisque physiques 8 - correction, Exercices de Analyse circuit électriques

PDF (366 KB)
2 pages
177Numéro de visites
Description
Travaux pratiques de physisque physiques - correction.Les principaux thèmes abordés sont les suivants:en régime permanent,en régime transitoire.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu2 pages / 2
Télécharger le document
Exercice n°1 : RESISTANCE D’UNE BOBO NE REELLE

2006 Polynésie Exercice n°1 : RESISTANCE D’UNE BOBINE RÉELLE (6 points) Correction

A – EN RÉGIME PERMANENT

A.1.

A.2. D’après la loi d’additivité des tensions Ug = E = Ub

Ub = r1.i + L. dt

di , or en régime permanent l’intensité est constante et égale à Ib, alors

dt

di = 0.

Il vient Ub = r1.I = E soit r1 = b

b

I

U

r1 = 0,410

5,95 = 14,5

B – EN REGIME TRANSITOIRE

B.1. La bobine s’oppose à l’établissement du courant. La valeur maximale de l'intensité n'est pas atteinte

immédiatement.

B.2.

B.3. L’abscisse du point d’ordonnée i(t) = 0,63.I correspond à la valeur de la constante de temps .

i() = 0,63240 = 151 mA. (voir schéma ci-après)

= 10 ms

D’après la loi d’Ohm : uR’(t) = R’.i(t).

La mesure de uR’ au cours du temps

nous permet d’accéder à i(t), connaissant

la valeur de R’.

Voie d’entrée

Voie de référence

uR’

Ug

Ub

A

V

COM

COM

V

mA

0,63.I

B.4.1.  = R

L soit ici  =

rR'

L

[ ] =    

   

L L

R' r R 

D'après la loi d'Ohm U = R.I (loi d’Ohm) donc     

U R

I 

et U = L. dt

di [U] = [L].

[T]

[I] [L] =

   I

T[U].

Il vient [ ] =

       

   

   

 T U

I

I

T[U].

I

U

I

T[U].

  est bien homogène à un temps.

B.4.2. .  = 2rR'

L

 R’ + r2 =

τ

L r2 =

τ

L – R’

r2 = 10

250 – 10 = 15

B.5.1. La bobine fonctionne en régime permanent (intensité constante), elle se comporte comme un

conducteur ohmique de résistance r2.

B.5.2. D’après la loi d’additivité des tensions Ug = E = Ub + UR’ = r. I + R’. I

r. I = E – R’. I soit r =

 

I

R'.IE

r3 = 6,00 10 0,240

0,240

  = 15,0

B.6. Les trois valeurs r obtenues dans les parties A et B sont cohérentes entre elles (environ 3% d’écart)

C – EN REGIME OSCILLATOIRE

C. 1.1. période propre d'un oscillateur LC : T0 = 2 L.C

C.1.2. T0. = -62 0,250 4 10   = 6 ms

C.2.1. La bobine possède une résistance interne r, en raison de l'effet Joule de l'énergie est dissipée sous

forme de chaleur. Il y a amortissement des oscillations.

C.2.2. kh = 2ms/div 6,2 div < x < 6,4 div

Or 2.T = kh.x 2

26,2 < T <

2

26,4

6,2 < T < 6,4 ms

C.2.3. Les deux valeurs obtenues sont semblables compte-tenu de la faible précision sur la valeur de C (1

chiffre significatif).

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Télécharger le document